Santé

Comment dormir avec une otite ?

Tous nos conseils et nos astuces pour bien dormir avec une otite

Dormir avec une otite peut être un véritable calvaire. Même si cette inflammation reste bénigne et que seul le temps peut la guérir, elle entraîne de sérieux inconforts au quotidien. Si vous vous sentez concerné par cette problématique, je vous propose de lire ce guide pratique et utile !

En plus des astuces à connaître pour réussir à dormir avec une otite, un certain nombre de gestes sont à éviter pour prévenir les complications. Mais la qualité de votre literie, à commencer par le choix de l’oreille, contribue fortement à la diminution des troubles du sommeil persistants…

Une otite : qu’est-ce que c’est ?

otite enfants

Souvent observée chez les jeunes enfants, l’otite est une réaction inflammatoire ou infectieuse de l’oreille qui peut toucher un large panel de personnes. Les zones concernées se situent principalement au niveau de l’oreille moyenne et du conduit auditif situés derrière le tympan.

Si vous n’êtes pas familier avec le sujet, il convient de préciser que l’otite peut se manifester de deux façons bien distinctes. Dans un premier cas, on parle d’otite moyenne aiguë provenant de bactéries infectieuses contractées par une rhinopharyngite, un changement de pression ou un choc.

Dans un second temps, nous retrouvons l’otite externe. Celle-ci est provoquée par un eczéma dont l’infection est importante, un bouchon de cérumen ou la formation d’un furoncle. D’ailleurs, il a été observé que la fumée de cigarette peut entraîner le développement d’otites chez les jeunes enfants.

D’une manière ou d’une autre, l’otite reste particulièrement douloureuse et désagréable. Que cela soit dans la vie quotidienne ou au moment du coucher, l’inconfort et la douleur provoqués par cette inflammation peuvent engendrer de nombreux troubles du sommeil, insomnies et réveils nocturnes.

Quels sont les symptômes de l’otite ?

Les conséquences temporaires d’une otite sur la santé sont nombreuses. Principalement d’ordre pratique et de confort, elles peuvent clairement nuire à vos habitudes de vie. Les symptômes majeurs observés sont les bourdonnements d’oreille, les maux de tête ainsi que la diminution de l’ouïe.

otite

En parallèle, cela n’exclut pas l’apparition de douleurs vives et soudaines, de fièvre et la formation de pus à l’intérieur de l’oreille. Tous ces symptômes peuvent rendre vos nuits interminables notamment lors de la phase d’endormissement.

Conseils pour réussir à dormir avec une otite

Des solutions alternatives comme les huiles essentielles aux plus classiques comme l’adoption d’une bonne posture dans le lit, découvrez les meilleurs conseils pour mieux dormir avec une otite !

Choisir une bonne position de sommeil

Quelle est la meilleure position pour dormir quand on a une otite ? La position allongée va manifestement augmenter la douleur aux oreilles ; c’est pourquoi le moment du coucher peut être un vrai calvaire ! Il est évident que vous ne dormirez pas assis, donc le bon compromis est d’adopter une posture semi-allongée même si elle n’assure pas un confort optimal.

La meilleure solution pour répondre à ce conseil est d’investir dans un sommier électrique ou dans un fauteuil incliné. Avec ces méthodes, aucune chance de retrouver une position allongée, même inconsciemment ! Ou bien, empilez des coussins de sorte à surélever et immobiliser votre tête.

Boire beaucoup d’eau tous les jours

boire eau bien dormir otite

Afin de contrer les effets indésirables de la fièvre, je vous recommande de boire beaucoup d’eau et de vous hydrater régulièrement. En plus d’atténuer les douleurs et l’intensité de la fièvre, cette astuce permet de maintenir l’organisme en équilibre et appréhender la déshydratation due à la transpiration.

Privilégiez l’eau minérale naturelle pour offrir les apports essentiels à l’organisme tels que le magnésium et le calcium. Je vous déconseille fortement de consommer des boissons alcoolisées ou trop sucrées telles que les sodas et les jus de fruits industriels.

Les médicaments anti-douleur/anti-inflammatoires

Si vous n’avez pas encore consulté votre médecin pour obtenir une ordonnance, sachez qu’il est possible de se procurer des anti-douleurs sans prescription. Par exemple, le paracétamol est relativement efficace pour réduire les symptômes liés à votre otite.

D’autres remèdes existent :  vous pouvez, par exemple, prendre du CBD pour mieux dormir. Le cannabidiol, molécule extraite de la plante de chanvre, est connue pour ses propriétés anti-inflammatoires, calmantes et relaxantes. En le consommant en infusion ou tisane, le CBD vous aidera à mieux dormir malgré l’otite.

Une alternative naturelle : les huiles essentielles

huiles essentielles

Déconseillées aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 3 ans, les huiles essentielles jouissent d’une grande popularité ! Cette alternative naturelle est également un bon moyen de soulager une otite à condition de les utiliser avec parcimonie.

L’huile essentielle de lavande, d’arbre à thé et d’eucalyptus sont à privilégier. Pour une meilleure utilisation, diluez quelques gouttes d’huile essentielle dans de l’huile végétale et à l’aide d’un coton-tige, appliquez la solution sur la zone du contour de l’oreille. Massez légèrement.

Investir dans un bon oreiller

La qualité de la literie, et notamment du matelas, contribue fortement à l’amélioration du sommeil et à la diminution des douleurs dorsales et cervicales. En effet, un bon matelas permet de contrer les symptômes indésirables d’une otite avec un meilleur sommeil.

Mais ce n’est pas tout, le choix de votre oreiller joue un rôle important ! Au mieux, jetez votre dévolu sur un oreiller hypoallergénique, anti-acarien et capable de réguler la température. Privilégiez un oreiller gonflant pour optimiser la réception de la tête et de la nuque afin d’amoindrir la douleur. Si vous voulez savoir quels sont les meilleurs oreillers pour bien dormir, n'hésitez pas à lire mon article à ce sujet.

Si vous souffrez d’une otite persistante, je vous recommande vivement de prendre rendez-vous avec votre médecin ou un spécialiste. Une otite non observée par un professionnel et non traitée peut mener à des complications telles que la surdité et le développement d’une méningite.

Les gestes à éviter avec une otite

Certains gestes, même anodins et inconscients, peuvent conduire au ralentissement du processus de guérison et à l’aggravation d’une otite. Même si c'est contraignant et inconfortable, vous devrez faire preuve de rigueur et d’attention au quotidien pour prévenir les risques ou toutes complications.

Ne touchez pas votre oreille !

toucher oreille

Entre le smartphone, les poignées de porte et le clavier d’ordinateur, les mains sont exposées à des bactéries en tous genres. Bien que cela puisse être tentant, ne touchez pas votre oreille. En cas de contact régulier, ce simple geste peut faciliter la prolifération de bactéries et mener à une surinfection.

Ne mettez pas d’eau dans votre oreille

Bains, douches, journées à la plage et à la piscine sont à surveiller. Pour faciliter le processus de guérison de votre otite, l’oreille ne doit, en aucun cas, être au contact de l’eau. Ce conseil est d’autant plus à appliquer si vous souffrez d’une otite d’origine infectieuse.

Evitez les courants d’air et le vent

Le refroidissement de l’oreille depuis l’extérieur peut aggraver l’inflammation de l’otite. Dans le cas d’un courant d’air ou du vent, les basses pressions dérèglent le fonctionnement de l’oreille interne et stimulent les points névralgiques situés dans le cou, intensifiant par conséquent la douleur.

En résumé, souffrir d'une otite n'est vraiment pas de tout repos. En plus d'influencer sérieusement la qualité du sommeil, elle se révèle insupportable au quotidien. Grâce à ce guide, vous pouvez désormais amoindrir la douleur le temps de quelques nuits afin de mieux dormir.

Si vous êtes concerné par ce mal, je vous recommande fortement de consulter un médecin spécialiste. Malgré les conseils, rien ne remplace une consultation. Donc ne manquez pas la possibilité d’obtenir un traitement pour prévenir les complications menant à une opération.

Une note pour cet article ?
 1 avis (5/5)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces articles pourraient vous intéresser