Couettes

Choisir votre couette 

Comment bien choisir votre couette ?

Avoir une couette qui répond à toutes vos exigences est important pour vous permettre de passer de bonnes nuits. Pour bien choisir votre couette, dans ce petit guide, je vous propose de découvrir en détail tous les critères que vous devrez prendre en compte, des dimensions au poids, en passant par le prix des différents types de couettes.

Choisir la bonne taille de couette

grammage couette

Pour choisir la taille de couette qui conviendra le mieux, il faudra considérer les dimensions de votre matelas bien sûr, mais également votre corpulence. Généralement, il est conseillé de prendre une couette suffisamment grande pour qu’elle dépasse au minimum de 30 cm de chaque côté.
Dans le commerce, vous pourrez facilement trouver des couettes aux 4 dimensions standards :

  • 140x200 cm, une taille qui conviendra généralement pour les lits et les matelas une place, de 80 ou 90 cm de largeur
  • 200x200 cm, des dimensions qui pourront convenir pour les matelas de 140 cm de largeur
  • 220x240 cm, une taille qui sera souvent plus adaptée aux lits de 140 cm à 160 cm de largeur
  • 240x260 cm, un format qui conviendra pour les matelas de 160 à 180 cm de largeur (king-size)

Dans le cas où vous possédez un matelas de 200 cm de long, il sera plus adapté de choisir une couette de 220x240cm, même si la largeur de votre matelas n’est que de 140 cm.

Les tailles de couettes pour enfants

Pour un lit de bébé, il est conseillé de ne pas utiliser de couette dans un premier temps, et de se contenter d’une gigoteuse jusqu’à l’âge de 9 ou 10 mois. Par la suite, il ne sera pas utile de prévoir une couette plus large que le matelas. Selon la taille du lit, vous pourrez choisir une couette qui mesure entre 100 cm et 120 cm de long. Les dimensions les plus courantes pour les couettes pour bébés sont :

  • 60x100 cm
  • 60x120 cm
  • 75x120 cm
  • 80x120 cm

Pour un lit d’enfant (évolutif ou aux dimensions réduites), vous pourrez choisir une couette de 100 cm à 150 cm de longueur, en fonction de la taille du lit. Certains lits évolutifs peuvent s’agrandir jusqu’à atteindre les dimensions plus classiques des lits pour une personne, il conviendra dans ce cas d’utiliser une couette de 140x200 cm.

Choisir le bon niveau de chaleur d’une couette

choisir sa couette

Lors du choix de votre couette, vous devrez déterminer le grammage et l’indice de chaleur dont vous avez besoin. Ceux-ci seront variables en fonction de la matière utilisée pour le garnissage de la couette. La plupart du temps, directement sur l’emballage (ou sur la fiche produit en cas d’achat sur Internet) vous pourrez facilement trouver toutes les indications nécessaires.
Avant l’achat d’une nouvelle couette, je vous conseille donc de prendre votre couette actuelle en tant que référence, pour vous poser les bonnes questions, qui pourront vous aider à choisir une couette qui vous conviendra mieux : cette couette est-elle trop chaude ou trop froide ? Trop lourde ou trop légère ?

Le grammage

Le grammage d’une couette sera indiqué en grammes par mètres carrés. Plus il est élevé, plus une couette sera efficace pour maintenir la chaleur. Le grammage vous donnera donc une idée assez précise de son indice de chaleur, même si la matière qui compose le garnissage de la couette sera également importante, toutes les matières n’ayant pas le même poids et la même densité. Cette valeur peut aller de 150 g/m² à plus de 500 g/m². À vous de décider si vous aimez les couettes bien lourdes, ou si au contraire vous n’appréciez pas sentir une couette peser sur vous pendant la nuit.
Dans le commerce, vous pourrez trouver plusieurs grammages, dont les plus courants sont :

  • 175 g/m² pour les « couettes d’été » qui conviennent pour les saisons où la température est moins fraîche, ou si votre chambre est bien chauffée pendant la nuit en hiver (22 degrés et plus)
  • 350 g/m² pour les couettes dites « tempérées », c’est le grammage le plus courant, qui conviendra à la plupart des personnes
  • Plus de 400 g/m², pour les « couettes d’hiver », qui sont parfaites pour les personnes particulièrement frileuses, ou celles qui dorment dans une chambre assez fraîche pendant les mois d’hiver (18 degrés ou moins)

L’indice de chaleur

L’indice de chaleur d’une couette varie souvent de 1 à 4, même si certaines marques utilisent leur propre échelle. Il est établi selon le grammage et la matière qui compose la garniture. Plus l’indice est élevé, plus une couette sera chaude :

  • Les couettes d’été, plus légères, ont la plupart du temps un indice de 1 ou 2
  • Les couettes tempérées ont un indice moyen, à 3 sur une échelle allant jusqu’à 4, ou à 4 pour les marques qui utilisent une échelle allant jusqu’à 6.
  • Les couettes d’hiver auront l’indice maximal

En surveillant cet indice et le grammage, vous devriez être en mesure de trouver la couette idéale. Par exemple, si vous n’aimez pas les couettes trop lourdes, mais que vous souhaitez une couette bien chaude, il vous faudra une couette à l’indice maximal, dans un grammage qui n’excède pas 350 g/m². Pour cela, il faudra également prendre en compte le garnissage de la couette.

Les couettes 4 saisons

Les couettes 4 saisons sont un peu particulières, puisqu’elles ont pour but de vous éviter d’avoir besoin de changer de couette plusieurs fois au cours de l’année. Le principe est simple, elles se composent en fait de deux couettes en une. En regroupant les deux (grâce à un système de fixation), vous obtiendrez une couette très chaude parfaite pour l’hiver, et en utilisant chaque partie séparément, vous aurez une couette d’été et une couette pour l’automne et le printemps.

Choisir le garnissage d’une couette

duvet couette

Le garnissage est ce qui donne à une couette son épaisseur, son confort et sa chaleur. Pour certaines personnes, le choix du garnissage est secondaire. Pour d’autres, notamment en cas d’allergies, il s’agira au contraire d’un choix capital. Vous trouverez dans le commerce des couettes qui sont garnies avec des matières naturelles, comme le duvet et les plumes, ou avec des matériaux synthétiques.

Le garnissage synthétique

Les matières qui composent les garnissages synthétiques sont variées. Elles ont été spécialement élaborées pour les produits textiles et le linge de lit, et elles bénéficient de certaines propriétés. Certaines matières sont hypoallergéniques, d’autres luttent contre la prolifération des acariens, ou sont très respirantes, pour éviter la transpiration. Les couettes synthétiques restent toujours globalement légères, certaines fibres sont même spécialement conçues pour être encore moins lourdes, mais il est difficile d’égaler l’efficacité naturelle du duvet. À poids égal, les couettes synthétiques proposent souvent un indice de chaleur inférieur.
Le polyester est peu coûteux, facile à nettoyer et relativement léger, mais chaque variété de fibre a ses spécificités propres, et il sera important de bien consulter l’étiquette pour tout savoir. Les fibres peuvent par exemple être siliconées, pour offrir une sensation plus agréable au toucher, mais les couettes seront en contrepartie plus lourdes.

Le garnissage naturel

Les couettes avec un garnissage naturel sont pratiquement toujours proposées à des tarifs supérieurs à celles avec des garnissages synthétiques, mais elles ont en contrepartie l’avantage d’être plus durables. Les garnissages naturels sont souvent appréciés par les personnes qui veulent des couettes à l’effet « gonflant ».
Le duvet permet d’avoir une couette à fort indice de chaleur, sans que le poids soit trop élevé pour autant. Pour reprendre l’exemple que je vous donnais plus tôt, si vous cherchez une couette chaude et légère à la fois, c’est donc vers une couette naturelle qu’il faudra vous orienter.
L’intérieur des couettes est rempli d’un mélange de plumes et de duvet, et plus la proportion de duvet est élevée, plus la couette est légère, tout en conservant le même indice de chaleur. Les couettes 80 % duvet avec un grammage de moins de 200 gr/m² peuvent ainsi proposer le même indice de chaleur que des couettes synthétiques avec un grammage de 250 gr/m².
Les couettes en duvet seront donc parfaites si vous recherchez chaleur, moelleux et légèreté. Aujourd’hui, ces couettes respectent la nature et le bien-être animal. Les plumes et le duvet qui les composent sont parfois issus du recyclage. Si la couette est composée de duvet neuf, aucune souffrance animale n’a été causée pour sa récupération.

Les prix des couettes

Les couettes synthétiques et les couettes les plus légères sont les plus abordables. Les prix varient bien sûr en fonction des dimensions du produit. Les premiers prix des couettes synthétiques sont proches de 20 €. Pour une couette naturelle de faible grammage et avec un indice inférieur à 3, il faudra débourser une centaine d’euros au minimum.
Pour des couettes tempérées, avec un indice intermédiaire, les prix du synthétique se situent aux alentours de 75 €, et de 200 € pour les couettes en duvet. Les couettes chaudes, à l’indice maximal, coûtent environ 100 € pour les matières synthétiques, et 300 € ou plus pour une couette naturelle.
Pour une couette 4 saisons, les prix sont très variables, mais vous devrez débourser entre 50 € et 100 € pour une couette synthétique, et entre 150 € et 300 € pour une couette au garnissage naturel.

Une note pour cet article ?
 1 avis (4/5)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces articles pourraient vous intéresser