Santé

Comment soulager une sciatique ?

Astuces et conseils pour apaiser la douleur d’une sciatique

Douloureuse et inconfortable, la sciatique peut toucher tout le monde ! Elle se manifeste par une douleur vive au départ du bas du dos, ou du fessier, jusqu’au prolongement de la jambe. En l’absence de soins et de gestes préventifs, celle-ci peut rapidement devenir un véritable calvaire quotidien. La durée d’une sciatique est assez variable. Dans le cas d’une manifestation aiguë, la durée moyenne est de quelques jours à deux semaines, à raison d’une à deux fois par an. A contrario, les individus souffrant de sciatique chronique y sont régulièrement exposés mais avec une intensité plus faible.

Je vous recommande vivement de consulter un médecin pour obtenir des solutions adaptées. En parallèle, je vous propose également de lire ce guide pratique. Si vous vous posez des questions à propos de la sciatique et des astuces pour soulager la douleur, alors cet article pourrait être utile ! 🙂

Comment reconnaître une sciatique ?

symptomes sciatique

En règle générale, la plupart des gens confondent la sciatique et le mal de dos. Ces deux douleurs sont très similaires mais il s’agit de deux choses bien distinctes. Dès lors, je pense qu’une définition simple et vulgarisée sera nécessaire pour mieux comprendre la sciatique et ce qu’elle implique !

Pour reconnaître une sciatique, observez la dispersion de la douleur. Celle-ci démarre au bas du dos ou au niveau du fessier avant de rejoindre les membres inférieurs de la jambe. En somme, la douleur se répartit dans plusieurs zones du corps comprenant également les hanches. Cette douleur est principalement causée par la compression du nerf sciatique et spiraux de la colonne vertébrale. Si vous êtes dans le cas d'un mal de dos, je vous conseille de vous renseigner sur les matelas contre le mal de dos.

Contrairement à de nombreuses idées reçues, la sciatique peut toucher tout le monde. Bien qu’elle soit majoritairement observée chez les personnes âgées, cette affection concerne une population large.

Quelles sont les causes de la sciatique ?

Quelque soit l’origine de cette affection, elle demeure très douloureuse et inconfortable. Toutefois, je pense qu’il est utile de préciser les causes majeures et les corrélations existant à ce jour !

Une hernie discale conduit souvent au développement d’une sciatique. Cette affection concerne le frottement des disques vertébraux situés au niveau des lombaires. D’autres causes sont possibles telles qu’une inflammation du rachis, l’arthrose lombaire, un traumatisme ou une tumeur vertébrale.

A noter qu’il existe deux formes de sciatique : aiguë et chronique. La sciatique aiguë provoque une douleur puissante et intense sur un laps de temps, tandis que cette affection, lorsqu’elle est chronique, se manifeste de manière épisodique avec des douleurs régulières mais moindres.

Quel traitement pour les douleurs sciatiques ?

traitement douleur sciatique

Malheureusement, il n’existe pas de traitement suffisamment efficace pour éradiquer la sciatique chronique à long terme ou à vie. En règle générale, les individus concernés doivent vivre avec !

Toutefois, cela n’exclut pas l’existence de solutions alternatives pour apaiser la douleur et diminuer le facteur handicapant de la sciatique. Pour cela, je vous ai préparé, dans la partie suivante, une liste non exhaustive de conseils et astuces à appliquer pour mieux vivre avec une sciatique chronique. 🙂

Comment apaiser la douleur d’une sciatique ?

Reposez-vous

La position allongée est clairement la seule que vous pourrez supporter. Dès lors, je vous recommande vivement d’en profiter pour vous reposer régulièrement. Ce geste est à adopter lorsque la douleur se manifeste de façon vive et soudaine ! Restez allongé jusqu’à ce que la douleur s’estompe.

Faites un peu d’exercices

Les activités légères telles qu’une petite marche ou le fait de monter les escaliers permettent d’entretenir votre masse musculaire. Dans le cas inverse, le corps risque de se raidir et de refroidir les muscles, deux facteurs que l’on oublie souvent mais qui contribuent fortement à la douleur.

La thermothérapie

Que cela soit à l’aide de patchs ou de compresses imbibées d’eau chaude, cette astuce peut être assez efficace pour apaiser une douleur aiguë. Pour cela, appliquez la compresse au bas du dos, le point de départ de la douleur sciatique et complétez avec la prise de paracétamol ou d’ibuprofène.

Les médicaments

En veillant à bien respecter les doses, un large choix d’anti-douleurs et de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont efficaces pour se sentir mieux. Parmi les plus sollicités, je peux vous conseiller le paracétamol, l’ibuprofène ou des myorelaxants pour décontracter les muscles.

Les huiles essentielles

Pour les amateurs de remèdes naturels, les huiles essentielles d’eucalyptus, de gaulthérie couchée ou de romarin à camphre permettent de soulager la douleur. En diluant quelques gouttes dans une huile végétale, effectuez un massage en exerçant des mouvements circulaires légers au bas du dos.

Enfin, adopter une bonne posture durant la journée, faire des étirements tels que le yoga, faire de la natation ou encore, prendre des bains chauds réguliers contribueront à votre bien-être. Si aucune solution ne semble fonctionner, l’hypothèse d’une intervention chirurgicale est assez drastique !

Comment prévenir l’apparition d’une sciatique ?

douleur sciatique

Comme on dit : il vaut mieux prévenir que guérir ! Au même titre que les douleurs dorsales, prendre soin de son corps et avoir une bonne hygiène de vie sont des indispensables. Oui, il est possible de prévenir l’apparition d’une sciatique en adoptant les bons gestes au quotidien pour une routine saine !

On l’oublie souvent malgré son importance, dormez sur un matelas adapté à votre corps. Le choix de la literie est une composante essentielle pour rester en bonne santé. Cela offre un meilleur confort pour dormir, mais pas que. Choisir le meilleur matelas avec la bonne densité et la technologie la plus adaptée permet de prévenir les douleurs dorsales et lombaires, ainsi que le développement d’une sciatique.

La posture et les exercices de musculation du dos sont efficaces. Sans vous surcharger d’efforts, des petits exercices de 30 minutes, 2 à 3 fois par semaine sont suffisants. Pour attraper des objets (lourds ou non) au sol, ne vous penchez pas, s’accroupir est la meilleure option !

Enfin, le surpoids et l’obésité sont des facteurs capables d’aggraver une sciatique. En d’autres termes, une alimentation saine et équilibrée permet de réduire l’indice de risque.

D’une manière ou d’une autre, je vous conseille de consulter un spécialiste ou votre médecin pour obtenir un avis et pourquoi pas, des solutions adaptées à votre type d’affection ! 🙂

Une note pour cet article ?
 1 avis (5/5)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces articles pourraient vous intéresser