Santé

Les symptômes d’un mauvais matelas

Comment reconnaître les symptômes d'un mauvais matelas ?

Dormir sur un matelas usé ou de mauvaise qualité peut avoir des conséquences sur la santé telles que des maux de dos et des douleurs cervicales. Rapidement, vous pourriez vous sentir très épuisé, avec des difficultés de concentration et une humeur irritable.
Dès lors, il est important de connaître la durée de vie d’un matelas et d’apprendre à reconnaître les symptômes d’affaissement et d’usure. Par ailleurs, un mauvais matelas ne désigne pas forcément une qualité médiocre, choisir une literie adaptée à votre morphologie est recommandé. Dans ce guide, découvrez les signes d’un matelas en mauvais état et les solutions pour y remédier !

Maux de dos, insomnies : mauvais matelas ou pas ?

mal de dos a cause du matelas

L’expérience est toujours la meilleure réponse pour prendre conscience de l’importance d’un matelas et des conséquences sur la santé. Le sommeil est un besoin vital pour maintenir l’organisme en équilibre, mais aussi pour conserver une clarté d’esprit sans subir des souffrances psychologiques.

Sommeil de mauvaise qualité : les conséquences sur la santé

En règle générale, dormir sur un matelas de qualité médiocre ou non adapté conduit à des troubles du sommeil tels que les insomnies et les réveils nocturnes. Mais pas que, les personnes concernées éprouvent des difficultés à s’endormir, ce qui engendre un état d’épuisement et de fatigue. Toutefois, il ne s’agit ici que de maux physiques, comprenant aussi des douleurs dorsales et cervicales.

Le manque de sommeil peut sérieusement impacter la psychologie d’un individu. Sur le long terme, celui-ci souffre de nervosité, d’irritabilité et d’une baisse de concentration. En plus d’affecter le principal concerné, cela peut nuire aux liens sociaux et aux performances sur le lieu de travail. Tout compte fait, bien dormir la nuit est essentiel pour vivre une vie sereine et sans désagréments.

Mauvais matelas, matelas non adapté ou neuf ?

Il convient de faire le point sur la définition d’un mauvais matelas. Bien entendu, il existe des matelas pas chers de qualité inférieure. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il vaut mieux élargir votre budget et mettre de côté pour vous offrir un matelas confortable et agréable. Bien qu’il soit possible de trouver un bon matelas à un prix attractif, nous ne sommes pas tous égaux face à cela !

Toutefois, faites preuve de discernement et d’observation. Avant de remettre la qualité du matelas en question, demandez-vous si celui-ci est adapté à votre poids et à votre morphologie. Forcément, une literie sera toujours inconfortable si elle ne répond pas à vos besoins et critères physiologiques. De nos jours, les enseignes sont capables de proposer des technologies adaptées à tous.

Dans un second temps, laissez-vous le temps nécessaire avant de prendre une décision. Si l’acquisition de votre matelas est récent, laissez le corps s’y adapter. Les premières nuits peuvent être compliquées et difficiles, ce qui est tout à fait normal. En revanche, si votre inconfort persiste après plusieurs semaines, et si cela a des conséquences nuisibles sur la santé, passez à l’action !

Acheter un matelas pas cher : mauvaise qualité ?

La qualité du matelas est le critère le plus important dans l’acte d’achat. Sans surprise, si vous trouvez un matelas pas cher à moins de 200 euros, posez-vous des questions. Je n’affirme pas que payer plus cher est l’unique solution, mais ça se discute.

La plupart des matelas à des tarifs très attractifs sont conçus à partir de matières peu onéreuses comme le polyéther et le polyuréthane. Pour en savoir plus sur les prix d’un matelas et les gammes disponibles, je vous recommande fortement la lecture du guide spécialement consacré à ce sujet !

Comment reconnaître un mauvais matelas ?

Si vous avez des doutes quant à l’état de santé de votre matelas, alors voici quelques conseils à suivre pour établir un constat. Parfois, il peut être question d’une faille ou d’un défaut de fabrication, c’est décevant, certes, mais pas impossible. Donc découvrez maintenant la marche à suivre :

Les déformations et affaissements du matelas

Au premier regard, si vous constatez un affaissement et des déformations sur la surface du matelas, alors ce n’est pas bon signe. Une fois levé de votre lit, le matelas doit reprendre sa forme initiale, c’est que l’on appelle la résilience. Lorsque vous êtes allongé sur celui-ci, le matelas épouse la forme de votre corps pour un meilleur maintien. Si vous sentez des creux, c’est pas bon !

Inspectez l’apparence du coutil

Ensuite, attardez-vous au coutil qui est l’enveloppe externe du matelas. Si on apparence présente des taches de transpiration, de la moisissure et salissures, c’est mauvais signe. Un coutil usé peut abriter des acariens et autres bactéries responsables de problèmes respiratoires. Dans les cas les plus graves, cela peut provoquer de grosses crises d’allergies et des démangeaisons.

Jauger l’intensité de la chaleur du matelas

Enfin, des zones de fortes chaleurs sont un signe d’usure. La transpiration ne peut pas s’évacuer et le matelas n’est plus suffisamment respirant. C’est un autre symptôme à observer, annonçant le vieillissement du matelas. Pour éviter cela, privilégiez les ressorts ensachés et le latex.

Quelles solutions pour un mauvais matelas ?

nouveau matelas pour dormir

Peu de solutions s’ouvrent à vous si vous avez un mauvais matelas. C’est un peu du quitte ou double, mais je vous recommande fortement de remplacer votre literie.

Cela représente un budget, surtout lorsqu’il s’agit d’un imprévu, mais il vaut mieux repartir sur de bonnes bases avec du neuf ! Mais avant de choisir votre matelas, renseignez-vous sur les modèles existants ainsi que les technologies les plus adaptées à votre poids et à votre morphologie. Si vous souffrez de douleurs cervicales et dorsales chroniques, misez sur les meilleures alternatives !

Si vous souhaitez mettre de l’argent de côté pour investir dans un matelas de bonne qualité, alors tournez-vous vers une solution de repli avec un surmatelas Emma par exemple. Cela pourra régler les déformations et les problèmes d’affaissement de manière provisoire.

Mais attention, il s’agit d’une solution sur le court à moyen terme pour allonger la durée de vie de votre matelas. La meilleure alternative est de vous procurer une literie neuve, adaptée à vos besoins physiologiques, avec une durée de vie de 15 ans !
Les matelas à mémoire de forme ont vraiment la côte en ce moment et le gros avantage de ces matelas, c'est que vous pouvez les essayer en moyenne pendant 100 nuits. Cela vous laisse donc du temps pour valider ou non le matelas (et le renvoyer gratuitement si nécessaire). De mon côté, j'essaye à l'heure actuelle le matelas Emma Hybride et j'en suis plus que content !

Une note pour cet article ?
 0 avis (0/5)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces articles pourraient vous intéresser