Oreillers

Dormir sans oreiller

Dormir sans oreiller : est-ce une bonne idée ou pas ?

Dormir sans oreiller serait la solution miracle pour améliorer la qualité du sommeil et prévenir les douleurs musculaires. Mais en même temps, l’oreiller est pour beaucoup d'entre nous un élément indispensable faisant partie intégrante d’une literie, dont on ne peut se passer. Pour vous aider à y voir plus clair, je vais tenter d’apporter une réponse à la question suivante : dormir sans oreiller, est-ce bon pour la santé ?

Il est évident que tout le monde ne peut pas faire l’impasse sur l’oreiller. Cela dépend de chaque individu, de ses préférences personnelles et de sa santé physique. Néanmoins, prenons ensemble le temps d’explorer ce sujet pour savoir si dormir sans oreiller est une bonne idée !

Dormir sans oreiller : est-ce bon pour la santé ?

enfant dormant sans oreiller

Lorsqu’il s’agit d’améliorer la qualité de son sommeil, toutes les solutions sont possibles, y compris dormir sans oreiller. Une méthode qui s’est plutôt bien ancrée dans l’esprit collectif !

Pour certaines personnes, dormir sans oreiller est un choix évident, et pour d’autres, c’est quelque chose d’impossible à faire sous peine de ne pas trouver le sommeil. Mais dormir avec un oreiller aurait des avantages. Partons d’un fait très simple : aucun bébé ne dort avec un oreiller à sa naissance. Durant ses premiers mois, et même ses trois premières années, le bébé est en pleine transformation physique. S’il venait à dormir avec un oreiller, cela pourrait engendrer des déformations et il y a aussi des risques d’étouffement.

Donc en principe, dormir sans oreiller est possible. C’est une simple habitude que nous pouvons prendre en veillant à respecter les codes et les standards. Mais dans la grande majorité des cas, c’est surtout une question de préférence personnelle. Dans la prochaine partie, j’entre un peu plus en détails et je vous explique les avantages à dormir sans oreiller !

Dormir sans oreiller : avantages, raisons, bienfaits…

Du coup, quels sont les avantages à dormir sans oreiller la nuit ? Il y en a sans doute pas mal mais je vous ai listé quelques-uns. D’ailleurs, je ne suis pas un professionnel de santé, donc je n’entrerai pas dans des détails super compliqués ! 🙂

Une question de préférence

Certaines personnes dorment sans oreiller car elles se sentent à l’aise. Si vous êtes habitué à dormir sur le ventre, il est clair que la présence d’un oreiller peut altérer la qualité de sommeil et provoquer des douleurs musculaires. Chez d’autres personnes, c’est purement physiologique. Dormir avec un oreiller entraîne concrètement des douleurs au niveau du dos, des cervicales, de la nuque et s’en passer permet de soulager ces maux.

Une position de sommeil naturelle

Durant la nuit, le corps bouge et change de position sans cesse. C’est une réaction normale, même un genre de réflexe inné permettant un repos complet des muscles et des articulations lorsque le corps n’est plus sollicité. Dormir avec un oreiller peut représenter un vrai challenge. Or, en dormant sans oreiller, le corps opte facilement pour une position naturelle et respectueuse de sa structure !

Pour éviter les problèmes de peau et les allergies

allergies oreiller

Les problèmes de peau et d’allergies sont souvent causés par l’oreiller. En même temps, nous passons environ 7 heures la tête contre un tissu, sans parler des frottements. Si vous avez une peau à tendance acnéique, les pores de la peau sont bouchés et ne peuvent pas respirer. Idem pour les allergies et la présence d’acariens. Si vous êtes sujets à ces problématiques cutanées, dormir sans oreiller peut être une solution intéressante pouvant réduire ces désagréments.

Un oreiller de mauvaise qualité et non adapté

L’une des raisons pour lesquelles certaines personnes dorment sans oreiller, c’est simplement parce que l’oreiller n’est pas de bonne qualité, ou du moins, il n’est pas adapté. Au même titre que le matelas, l’oreille que vous choisissez doit répondre à des besoins personnels. C’est super important car dormir avec un bon oreiller améliore la circulation sanguine et réduit les maux de tête. Donc il est possible que la réponse se trouve dans le choix de votre literie… Je vous en dis plus à la fin du guide !

En résumé, il existe tout un tas de raisons, de bienfaits et d’avantages à dormir sans oreiller. Néanmoins, il existe aussi des inconvénients, ou du moins, des contre-indications. Pour les découvrir, je vous invite à lire la partie suivante. 😉

Dormir sans oreiller : inconvénients, contre-indications…

Dormir sans oreiller n’est pas une solution miracle, la preuve, il existe des inconvénients. Si vous ne savez pas trop si vous devriez le faire, cette liste d'inconvénients et contre-indications pourrait vous aider :

Si vous n’êtes pas à l’aise sans oreiller

Je vous déconseille de dormir sans oreiller si vous ne vous sentez pas à l’aise avec cela. Vous pouvez tenter l’expérience pour une nuit ou deux, mais si ce n’est pas fait pour vous, inutile de forcer. Chez certaines personnes, dormir sans oreiller peut dégrader la qualité du sommeil et nous savons tous à quel point le sommeil est essentiel…

Si vous souffrez de douleurs aux cervicales

douleurs cervicales

Pour les personnes souffrant de douleurs aux cervicales, dormir sans oreiller est quelque chose que je vous déconseille fortement. Si cette douleur est causée par un mauvais mouvement et qu’il n’est pas chronique, dormez avec un oreiller le temps de vous remettre. Dans le cas contraire, si c’est un genre de pathologie chronique, optez pour un oreiller thérapeutique. Il existe des oreillers spécialement conçus pour réduire les douleurs cervicales et pour améliorer la posture.

Pas d’oreiller pour les enfants de moins de 3 ans

Les enfants âgés de moins de 3 ans ne doivent pas dormir avec un oreiller. Dans les mois et les premières années qui suivent la naissance, le bébé est en pleine transformation. L’usage d’un oreiller peut entraîner des déformations au niveau du cou et de la tête, en plus d'augmenter les risques d’étouffement. Il est conseillé d’attendre l’âge de 3 ans et plus pour ajouter un oreiller à la literie de votre enfant, lorsque la structure du corps est définitivement développée.

Dormir sans oreiller… Pas bon pour les ronfleurs !

Si vous avez l’habitude de ronfler durant la nuit, je vous déconseille fortement de dormir sans oreiller, idem pour votre partenaire. Lorsque le corps est en position bien à plat, le nez peut se boucher par le retour veineux, invitant la langue à basculer vers l’arrière. Cela peut obstruer les voies respiratoires et provoquer des ronflements.

Pour ceux qui ronflent mais qui aiment dormir sans oreiller, je vous conseille d’investir dans un oreiller à mémoire de forme. Le coussin s’adapte à votre nuque et cela peut diminuer les ronflements. De plus, il est déconseillé de dormir sur le dos lorsque l’on ronfle beaucoup, optez plutôt pour une position sur le côté.

Dormir sans oreiller selon votre position de sommeil

Après avoir passé en revue les avantages et inconvénients à dormir sans oreiller, sachez que cela dépend aussi des individus. D’une position de sommeil à une autre, dormir sans oreiller peut avoir des effets bénéfiques comme indésirables, tous en lien avec la manière dont vous dormez :

Dormir sur le ventre sans oreiller

dormir sur ventre sans oreiller

Dormir sur le ventre est la meilleure position si vous dormez sans oreiller. En effet, la tête et le cou sont bien alignés avec la colonne vertébrale, donc aucun risque de douleurs. C’est clairement la position parfaite pour améliorer la qualité de sommeil et se réveiller en pleine forme. Si vous avez besoin d’un soutien, prenez une taie d’oreiller et pliez-la en deux ou en trois. De ce fait, vous pourrez profiter d’une petite épaisseur pour améliorer votre maintien et ne pas être complètement à plat.

Dormir sur le côté sans oreiller

Pour celles et ceux qui aiment dormir sur le côté durant la nuit, je vous déconseille fortement de dormir sans oreiller. Vous prenez le risque de souffrir de douleurs dorsales et cervicales car la nuque n’est plus du tout alignée avec la colonne vertébrale. Les cervicales sont sous pression et subissent un étirement provoquant de fortes douleurs. Pour cela, investissez dans un oreiller pour douleurs cervicales afin de soutenir votre tête et combler le creux entre vous et le matelas.

Dormir sur le dos sans oreiller

Si vous aimez dormir sur le dos et sans oreiller, ce n’est pas un problème. C’est l’une des positions de sommeil adaptées pour ce genre de pratique. Néanmoins, je ne recommande pas cette position si vous êtes un grand ronfleur, surtout pour les couples. Comme expliqué un peu plus tôt, le passage de l’air est obstrué et la langue bascule vers l’arrière, provoquant des ronflements. D’un point de vue santé, il n’y a aucun danger, c’est juste un inconvénient pouvant déranger votre partenaire.

Encore une fois, si vous souffrez de douleurs cervicales chroniques, l’idée de dormir sans oreiller est totalement à bannir. En plus d’altérer la qualité de votre sommeil, vous ne ferez qu’accentuer la douleur dorsale et cervicale, donc optez pour un coussin prévu à cet effet. 🙂

Quel oreiller choisir pour les douleurs cervicales ?

Si vous faites partie des personnes souffrant de douleurs chroniques aux cervicales, alors il est temps d’investir dans un coussin permettant de soulager vos muscles. Parmi les meilleurs oreillers à choisir pour soulager les douleurs cervicales, le coussin Emma est de loin le plus performant !

L’oreiller Emma pour les cervicales, c’est quoi ?

Pour les douleurs cervicales, les maux de dos et les tiraillements à la nuque, l’oreiller Emma propose une technologie assez intéressante. De manière simple, l’oreiller Emma épouse la forme de votre nuque et s’adapte à la position de votre cou durant la nuit, peu importe la position de sommeil.

Le coussin est composé de trois couches : la première est une mousse Hyper Gel pour apporter plus de souplesse à l’oreiller. La seconde couche est un peu plus ferme afin de contrebalancer la souplesse et veiller au bon maintien de votre nuque. Quant à la troisième couche, elle permet de réduire la pression du corps grâce à la présence de viscoélastique.

L’autre avantage du coussin Emma est qu’il est possible d'enlever les couches. Ce qui vous permet de personnaliser le coussin selon vos besoins. Vous pouvez donc régler la hauteur de l’oreiller, surtout si vous souffrez de douleurs cervicales ponctuelles suite à un mauvais mouvement ou plusieurs heures passées devant l’ordinateur.

Combien coûte un oreiller Emma ? Est-il cher ?

prix oreiller emma

Contrairement à des oreillers classiques et conventionnels, oui, l’oreiller pour cervicales Emma est assez onéreux. Mais d’un point de vue purement médical, je trouve que son prix est correct avec la garantie de dormir sur oreiller de qualité.

Si vous voulez investir dans un oreiller Emma, il faut prévoir un budget de 79 € euros, sans frais de livraison et avec une garantie de 100 nuits en satisfait ou remboursé. En d’autres termes, si vous avez essayé l’oreiller Emma durant 100 nuits ou moins, et que vous ne trouvez pas satisfaction, vous pouvez renvoyer le produit sans frais et bénéficier d’un remboursement intégral.

D’ailleurs, n’oubliez pas qu’un bon oreiller s’accompagne d’un matelas de qualité. Cet élément indispensable de la literie peut être la cause de douleurs dorsales et cervicales. Fort heureusement, il existe un large éventail de matelas proposant des technologies différentes. Même si cela demande un gros investissement financier, vous améliorez votre santé sur le long terme.

Pour en savoir plus à propos des matelas à mémoire de forme, je vous invite à consulter les guides consacrés à ce sujet. Ainsi, vous pourrez trouver le matelas ou d’autres éléments de literie adaptés à vos problématiques telles que les maux de dos, les maux de têtes, les douleurs cervicales ou encore, les problèmes articulaires chroniques ou non.

En guise de conclusion, dormir sans oreiller c’est un peu tout ou rien. Je ne peux pas affirmer que c’est une solution miracle ou une pratique dangereuse pour la santé. Cela dépend vraiment de vos habitudes de sommeil, de votre position et des potentielles pathologies. Pour les personnes qui hésitent encore, je vous invite à tenter l’expérience en dormant une ou deux nuits sans oreiller.

Si vous constatez une amélioration physique, alors vous pourriez dire adieu à votre coussin et profiter de nuits sans oreiller. Dans le cas contraire, je vous conseille d’investir dans un oreiller de qualité ou spécialement conçu pour les douleurs cervicales. Pour celles et ceux qui sont à la recherche d’un matelas pour mieux dormir la nuit, l’article Comment choisir son matelas est intéressant !

J’espère que cet article vous a plu et qu’il aura répondu à vos questions. Si vous avez des commentaires ou des doutes, n’hésitez pas à les partage en commentaire. 🙂

Une note pour cet article ?
 0 avis (0/5)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces articles pourraient vous intéresser