Matelas

Choisir votre matelas

Comment bien choisir un matelas ?

Au cours de notre vie, nous dormons en moyenne entre 25 et 27 ans. La moyenne de sommeil est proche de 8 heures par jour, ce qui revient tout simplement à dire que nous passons environ un tiers de notre temps dans notre lit ! Avoir une bonne literie est donc particulièrement important, et l’élément principal est bien sûr le matelas.
Mais trouver le bon matelas, qui permet de profiter d’un confort optimal et d’un sommeil réparateur, ce n’est pas forcément aussi évident que l’on pourrait le penser. Selon votre taille, votre poids, votre position et vos habitudes de sommeil, mais aussi bien sûr en fonction de votre budget et de beaucoup d’autres besoins, le choix ne sera pas le même.
Quel type de matelas choisir ? Comment tester efficacement un matelas ? Quel budget prévoir ? Quelle taille de matelas choisir ? Dans ce guide d’achat, vous trouverez beaucoup de conseils qui vous seront très utiles pour répondre à toutes ces questions, et choisir le matelas qui vous conviendra parfaitement.

Quel type de matelas choisir ?

On trouve 4 grands types de matelas dans le commerce, et chacun offre des spécificités qui pourront convenir plus ou moins selon les personnes.

Les matelas en mousse

choisir un matelas

Les matelas en mousse sont les plus courants. Ce sont souvent les matelas les plus abordables, et ils pourront convenir à la plupart des personnes. Différentes gammes de matelas en mousses sont proposées, et on trouve même aujourd’hui des matelas universels haut de gamme composés de plusieurs types de mousse de grande qualité.

Les différents types de mousse sont :

  • La mousse polyéther, la mousse classique, avec une densité relativement faible, et qui équipe souvent les matelas premiers prix. L’avantage de ce matériau est qu’il est abordable, mais il offre un soutien de qualité très moyenne, et n’a pas une très bonne durée de vie. Avec les progrès techniques, ce type de mousse est de moins en moins utilisé.

  • La mousse viscoélastique, ou mousse à mémoire de forme, une mousse à la densité très variable, qui l’avantage d’épouser les contours du corps pour offrir un très bon maintien et beaucoup de confort. Les mousses à haute densité (ou haute résilience) équipent souvent les matelas plus haut de gamme. Ces matelas sont souvent conseillés pour lutter contre le mal de dos.

  • La mousse polyuréthane, une mousse qui reprend beaucoup des qualités de la mousse viscoélastique, mais qui est plus efficace concernant la thermorégulation, grâce à sa structure composée de cellules ouvertes.

Aujourd’hui, beaucoup de matelas universels combinent plusieurs types, avec souvent une mousse viscoélastique et une mousse en polyuréthane. Ces types de matelas offrent un bon confort et un bon soutien.

Les matelas à ressorts

matelas a ressort

Les matelas à ressorts sont également très courants. Leur qualité première est qu’ils sont bien ventilés, ce qui leur permet de mieux résister à l’humidité. Tout comme les matelas en mousse, les matelas à ressorts ont évolué et l'on en trouve aujourd’hui plusieurs types :

  • Les matelas à ressorts ensachés, où chaque ressort est emballé individuellement, ce qui est idéal pour favoriser la durée de vie d’un matelas, l’indépendance de couchage et la circulation de l’air. Ces matelas sont la plupart du temps un bon choix pour les personnes à forte corpulence, et ils ont une excellente durée de vie, mais ils sont souvent assez chers.

  • Les matelas à ressorts biconiques sont équipés de ressorts en forme de sabliers, qui offrent un grand confort et un soutien ferme et dynamique, tout en proposant une très bonne indépendance de couchage. Toutefois, les ressorts ont tendance à perdre en fermeté avec le temps, et ces matelas ne sont pas les plus durables.

  • Les matelas à ressorts multispires, où tous les ressorts sont en fait entrelacé d’un seul fil d’acier. Selon le diamètre de ce fil, le niveau de fermeté est variable. Ces matelas sont très bien aérés, mais ils ne disposent pas d’une bonne indépendance de couchage, et leur durée de vie n’est pas aussi longue que celles des matelas à ressorts ensachés.

Les matelas en latex

matelas en latex

L’avantage du latex, c’est que c’est un matériau qui est à la fois très résistant et très élastique. Le latex naturel est en plus hypoallergénique, antiacarien et antibactérien. Les matelas en latex proposent souvent un excellent maintien, et grâce à leur structure alvéolée, ils sont très respirants et résistent bien à l’humidité. Ce sont donc des matelas adaptés aux personnes qui ont tendance à transpirer pendant la nuit, et qui sont à la recherche d’un matelas durable et réalisé à partir de matières naturelles.

Les matelas hybrides

Les matelas hybrides sont des produits haut de gamme qui essaient d’offrir aux dormeurs le meilleur de chacun des autres types de matelas en combinant plusieurs technologies. Ils sont composés d’une partie avec des ressorts, et d’une ou plusieurs autres parties en mousse viscoélastique, en mousse polyuréthane ou en latex. Les matelas hybrides sont souvent conçus pour être des matelas universels, c’est-à-dire pour convenir à toutes les morphologies et à toutes les positions de sommeil.
Généralement, dans le commerce lorsque l’on parle de matelas universels, c’est pour des produits qui combinent plusieurs types de mousse. On emploie le terme hybride uniquement lorsqu’en plus de la mousse, il y a au moins une couche de ressorts.

Quelle fermeté de matelas choisir ?

durete matelas

La fermeté du matelas, que l’on appelle également son accueil, est un critère important, qui dépend à la fois des préférences personnelles, de la position de sommeil et de la morphologie. De plus en plus souvent, les fabricants de matelas proposent des fermetés moyennes, adaptées au plus grand nombre.

Les matelas plus fermes sont plutôt conseillés aux personnes de 80 kg et plus. En supportant mieux le poids, ces matelas permettent d’éviter que certaines parties du corps s’enfoncent trop, ce qui est souvent la cause d’apparition de douleurs lombaires. À l’inverse, il ne faut pas qu’un matelas soit trop ferme, au risque de créer des douleurs sur les points de pression, au niveau des hanches et des épaules.

Pour les personnes plus légères, les matelas plus souples sont généralement plus adaptés. Il faut cependant veiller à ce qu’un matelas offre toujours un maintien suffisant pour favoriser l’alignement de la colonne vertébrale.

Quelle taille de matelas choisir ?

Pour un matelas deux personnes, la largeur minimum doit être de 140 cm. De nos jours, les matelas de 160 cm de largueur sont de plus en plus courants, et sont sur le point de devenir la taille standard. Choisir un matelas plus large permet d’avoir plus de place bien sûr, mais également de profiter d’une meilleure indépendance de couchage, c’est-à-dire que vous serez moins gêné par les mouvements du conjoint.

Concernant la longueur, même un matelas d’excellente qualité ne pourra améliorer la qualité du sommeil si sa taille n’est pas vraiment adaptée à votre morphologie. Il est généralement conseillé de choisir un matelas qui mesure au moins 15 cm de plus que votre taille. C’est pourquoi les matelas de 190 cm qui étaient la norme depuis des décennies laissent maintenant place aux matelas de 200 cm. De plus en plus de marques proposent aussi des matelas encore plus longs, adaptés aux personnes de grande taille.
Bien sûr, le matelas doit également être adapté à la taille du sommier.

Choisir un matelas selon sa position de sommeil

dormir sur un bon matelas

Selon la position de sommeil, le matelas idéal ne sera pas le même pour tous les dormeurs :

  • Pour les personnes qui dorment sur le côté, le matelas doit permettre aux épaules et aux hanches de s’enfoncer pour conserver l’alignement naturel sans créer de points de pression, c’est pourquoi les matelas relativement mous sont souvent conseillés. Les personnes qui s’endorment sur le dos ont souvent tendance à beaucoup bouger, choisir un matelas avec une bonne indépendance de couchage peut donc également être important.

  • Pour les personnes qui dorment sur le dos, le poids du corps est mieux réparti sur l’ensemble du matelas, et l’important est surtout de choisir un matelas qui maintient la colonne vertébrale. Le matelas ne doit pas être trop ferme (pas d’espace au niveau du creux lombaire). Généralement, les personnes qui dorment dans cette position ont un sommeil très peu agité, et pour un couple où les deux dormeurs sont sur le dos, l’indépendance de couchage n’est pas un critère aussi important.

  • Pour les personnes qui dorment sur le ventre, le matelas ne doit surtout pas être trop mou, pour éviter qu’un creux se forme au niveau du bassin. C’est pourquoi on conseille généralement à ces personnes d’opter pour un matelas légèrement plus ferme. Il faut également éviter d’utiliser un oreiller trop épais.

Quel budget pour un bon matelas ?

Souvent, le budget est le critère le plus important, celui sur lequel il est difficile de faire des concessions. La bonne nouvelle, c’est que les matelas les plus chers ne sont pas forcément les meilleurs, et qu’il est possible de trouver de très bons produits pour des prix bien inférieurs.
En achetant un matelas sur Internet, auprès d’une entreprise spécialisée dans la vente de matelas en ligne comme EmmaHypnia ou Eve, il est aujourd’hui possible de trouver des matelas haut de gamme abordables, livrés gratuitement et qui proposent de bonnes garanties et des périodes d’essai de plusieurs mois.

Les gammes sont très variables, et les prix évoluent également bien sûr en fonction de la taille des matelas, mais en ce qui concerne les matelas 2 places, il est possible de trouver de bons modèles à partir de 600 € environ. Comptez une bonne centaine d’euros de plus pour un matelas au format King Size ou Queen Size.

Pour votre recherche, le mieux est de commencer par vous fixer un budget avec une fourchette relativement large. Il faut également prendre en compte que beaucoup de fabricants de matelas qui vendent en ligne sur leur propre boutique organisent très régulièrement des promotions souvent très intéressantes.

Comment faire pour bien essayer un matelas avant de choisir ?

Il est impossible de savoir à l’avance si un matelas pourra vous convenir. Les avis favorables peuvent grandement aider à faire un choix, mais ils ne remplaceront jamais un véritable essai. Le souci, c’est que dans un magasin de literie, essayer un matelas n’est pas évident. Certaines personnes peuvent être gênées par le regard des autres, et dans tous les cas, vous serez limité dans le temps et vous ne serez jamais vraiment dans les mêmes conditions que chez vous.

Quelques gestes simples peuvent quand même vous aider à vous faire rapidement un premier avis :

  • Avant même de vous installer, vous pouvez appliquer une forte pression sur un point du matelas, avec votre poing ou votre coude. Si le matelas n’offre pas une résistance suffisante et qu’il ne reprend pas sa forme très rapidement, c’est qu’il manque de fermeté et qu’il ne propose pas un soutien adéquat.

  • Allongez-vous et détendez-vous. Vous devez rapidement pouvoir relâcher vos muscles, sans avoir l’impression de trop vous enfoncer. Concentrez-vous sur les points au niveau des épaules et du bassin, où vous ne devez ressentir aucune pression.

  • Essayez de changer de position plusieurs fois. Vous devez pouvoir bouger sans trop d’efforts, dans le cas contraire, le matelas est surement trop souple pour vous.

  • Sur le dos, essayez de passer votre main entre le matelas et vos lombaires. Si l’espace est suffisant pour que vous y arriviez facilement, c’est que ce matelas est trop ferme.

Voilà pour les tests que vous pourrez faire rapidement. Mais pour vous faire vraiment un avis sur un matelas, il faudra l’essayer plusieurs nuits. Et c’est là un des grands avantages des matelas vendus en ligne, puisque pratiquement toujours, les marques de literie proposent une période d’essai de 100 nuits ou plus. Si le matelas ne convient pas, il suffit alors de prendre rendez-vous pour qu’un transporteur vienne récupérer le matelas sur place et être entièrement remboursé.

Vous pourrez essayer un matelas à la maison, dans les conditions normales. C’est d’autant plus important que la plupart des matelas neufs sont souvent un peu plus fermes au début, pendant une bonne dizaine de jours. De plus, ce n’est que chez vous que vous pourrez vraiment tester l’indépendance de couchage et les capacités de régulation de la chaleur d’un matelas.

Une note pour cet article ?
 0 avis (0/5)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces articles pourraient vous intéresser